Quel Est Le Meilleur Matériel de Plongée Pour Préserver Son Dos ?

Spread the love

Le mal de dos touche de plus en plus de personnes. La plongée sous-marine est un sport qui sollicite les groupes musculaires abdominaux et dorsaux, ce qui en fait une activité plutôt adaptée pour prévenir les maux de dos.

Cependant, si un mal de dos s’est installé et que vous souhaitez poursuivre la plongée sous-marine en préservant vos lombaires, il est recommandé de se munir d’un matériel adapté et de suivre quelques recommandations techniques. (voir l’article: 8 conseils pour préserver son dos en plongée).

Pour rappel, les plongeurs en moyenne portent un équipement proche des 30KG répartis comme suit:

  • Bouteille 12L: entre 12 et 16KG (acier ou aluminium) plus 3KG d’air compression
  • Combinaison: 2KG ou 3KG selon l’épaisseur
  • Palmes: 2KG
  • Gilets: 2KG
  • Détendeur: 2KG
  • Leste: entre 2 et 5KG

Alors quel est le meilleur matériel de plongée pour soulager ou préserver votre dos ? Nous avons sélectionné des références sur la base des critères suivants:

  • Réputation: des matériels testés et approuvés par de nombreux plongeurs, qui en font des valeurs sures
  • Qualité/prix: robustesse des matériaux et finitions
  • Simplicité: les matériels doivent être simples pour être faciles à utilisé en cas de prise en charge par un secouriste
  • Support dorsaux (quand applicable): un support dorsal agréable et permettant de transférer le poids sur les hanche
  • Poids: Limiter au maximum le poids du matériel pour limiter les efforts physiques liés au transport, nettoyage, et sortie/entrée dans l’eau
  • Facilité à s’équiper: L’objectif de l’équipement visé est de pouvoir s’équiper et déséquiper le plus facilement possible, rapidement, en minimisant les efforts ou les torsions.

Gilets stabilisateurs

Il existe de nombreux gilets stabilisateurs et très souvent, avoir un dosseret rembourré qui préserve le dos, est un critère de choix au moment de l’achat. Par contre: comment choisir entre tous les types de gilets (enveloppant, réglable, dorsal) ? D’un point de vue gestion de la “douleur dorsale”, les plongeurs s’accordent à dire qu’adopter un montage en “Side Mount” est la meilleure solution. Cependant, ce montage nécessite une formation particulière et est souvent utilisée pour les plongées techniques en cave ou sur épave. Par conséquent, nous ne traiterons pas de ce type de gilet technique, et resterons plutôt dans la gamme “récréative”.

Parmi les gilets qui ont retenu notre attention, notre sélection se concentre sur 3 critères en plus de ceux énoncés plus haut:

  • Poches à plomb: le port d’une ceinture de lestage est connu pour être souvent désagréable. Les poids doivent idéalement se porter devant mais ont tendance à glisser et à se positionner dans le dos, créant des douleurs. De plus, les poches à plombs sont faciles à enlever et à installer sur les gilets, en faisant un bon choix pour facilement s’équiper et se dés-équiper dans l’eau.

Conseil supplémentaire: parfois, le lestage est impair (ex: 5KG). Dans ces cas là, vous pourriez être déséquilibré, ce qui vous demande plus d’effort dans l’eau pour garder une bonne posture. N’hésitez pas à vous munir de deux poches de sable de 500gr chacune, à glisser dans les poches de votre gilet pour équilibrer le poids au mieux.

  • Fixation de la bouteille: l’équipement complet d’un plongeur est de 30KG environ, dont la moitié est la bouteille de plongée. Par conséquent, il faut impérativement veiller à transférer un maximum du poids de la bouteille sur les hanches du plongeur, pour soulager les efforts dorsaux.
  • Dosseret rembourré: le support dorsal est clé pour le confort. Cela limite les points d’appui désagréables dans le dos.

Gilet Stab Masterlift X-air Light Spécial voyage (Il existe deux versions Homme et Femme)

Ce gilet est léger, le dosseret est très agréable, il vient avec des options très utiles: anneaux, grandes poches, de quoi ranger un couteau et un tuba. C’est le gilet que j’utilise personnellement et je l’avais choisi pour son confort. Je ne suis pas déçue !

Gilet à enveloppe Dorsale

APEKS gilet BLACK ICE et Scubapro SEAHAWK 2

Ces deux gilets son des références pour les plongeurs récréatifs et techniques. La poche dorsale se gonfle et rend le port du gilet très agréable. Les poches largables sont ergonomiques, faciles à utiliser et robustes.

Gilet enveloppant

Scubapro: Gilet enveloppant Master Jacket

Le gilet Scubapro Master Jacket est une légende dans le monde de la plongée et est très souvent choisi par les instructeurs. Le gilet se gonfle absolument partout (épaule, ventrale, dorsale, lateral) et possède une capacité d’air hors norme qui en fait un gilet de secouriste sans égal pour remonter un plongeur à l’aide d’un seul gilet si besoin.

La seule chose que je reproche à ce gilet, c’est que je trouve les poches peu accessibles et qu’il n’a pas de lests largables. C’est un bon choix pour les plongeurs confirmés, au physique plutôt sec et qui n’auront besoin que de très peu de poids pour descendre. Le port d’une ceinture de plombs avec un ou deux poids accrochés dessus ne sera pas un problème.

Palmes

Recommandations générales sur le choix des palmes

Au premier regard, on pourrait croire que les palmes ne jouent pas un grand rôle dans la gestion du mal de dos pour les plongeurs. Et c’est plutôt vrai, sauf:

  • Pour les anciens/actuels coureurs ou marathoniens, les jambes ont tendance à couler ce qui interfère avec une bonne posture dans l’eau
  • Si vous avez des palmes chaussantes, il est recommandé de passer à des palmes réglables pour faciliter l’équipement et dés-équipement des palmes. Souvent, avec des palmes chaussantes, vous devez forcer pour enfiler et enlever les palmes (en particulier dans l’eau). Cela vous oblige à adopter des postures non recommandées et pourraient faire souffrir votre dos inutilement.
  • Si vous avez des palmes très rigides, qui déforment votre palmage (votre jambe zigzag car la poussée est trop difficile) ou vous demandent un effort excessif. Dans ces cas là, il faut envisager une voilure plus souple.

Une palme tout terrain

Une palme connue et reconnue par les plongeurs comme étant une valeur sure, et pouvant convenir à presque tous les plongeurs, c’est la palme Mares Avanti Quattro.

Elle est légère, réglable, confortable, avec des poches assez grandes pour accueillir des bottes, et offre une voilure semi-rigide qui conviendra dans toutes les situations.

Une palme parfaite pour les personnes aux jambes lourdes

Chers amis coureurs ou marathoniens, anciens ou nouveaux, je peux deviner presque avec certitude que pour vous, faire la planche dans l’eau est impossible. Vos jambes vous entraînent vers le fond. La raison est simple : les chocs répétés dans votre squelette pendant la course à pied, a densifié le calcium de vos os, les rendant plus denses. Ce faisant, il est fort à parier que votre flottabilité et votre posture en sont affectées. Alors pour vous aider à “soulever” vos jambes pour vous permettre une posture longiligne souhaitée pour préserver vos lombaires, il n’y a qu’une solution connue: une palme à la flottabilité positive.

A ce jour, j’ai trouvé qu’une seule palme à flottabilité positive (pas neutre positive): la palme Hollis F2.

C’est une palme courte (donc plutôt pour la plongée technique), légère (parfaite pour voyager), réglable (facile à enlever et remettre), robuste, plutôt rigide mais qui offre un puissance très satisfaisante pour la taille de la voilure.

Je l’ai emprunté à une instructrice lors d’un voyage, curieuse des sensations qu’offre ce modèle de palme flottante. Et bien, je puis dire que c’est un modèle que je trouve étonnamment bon. Je l’ai essayé dans du courant (je possède des Mares Avant Quattro) et j’ai trouvé que la puissante offerte était vraiment étonnante. Les palmes sont légères, compactes, et plutôt tout terrain. Si vous avez le problème de jambes qui coulent, c’est vers ce modèle que j’irai sans hésiter.

Combinaison de plongée

Pourquoi la combinaison joue un rôle dans le mal de dos ?

On en revient toujours au même point: limiter les torsions, extensions et courbures du buste non souhaitées ou recommandées. Pour ce faire, il faut trouver des astuces pour enfiler les combinaisons facilement.

Les combinaisons à éviter

Les combinaisons difficiles et éprouvantes à éviter seraient typiquement les combinaisons semi-étanche.s Si vous avez déjà essayé d’en enfiler une, vous devez savoir que passer la tête et les membres, peut être difficile et sollicite les muscles cervicaux. Les eaux froides, de plus, sont à éviter car elles pourraient exacerber les douleurs au dos.

On préféra donc les combinaisons humides, voire à ouverture frontale.

Les combinaisons à fermeture frontale

Les fermetures frontale ne sont pas légion en plongée sous-marine. cependant, pour les personnes ayant mal au dos, elles pourraient offrir une confort supplémentaire pour les enfiler. Voici les modèles de quelques fabricants, que je vous invite à aller essayer en boutique.

  • MARES : MONOPIECE ROVER 3 MM SANS CAGOULE
  • Cressi : MONOPIECE FACILE HOMME 7MM
  • Scubapro: Monopièce Oneflex Steamer 7 mm F-Zip Homme

L’astuce du sac plastique

Pour s’éviter de souffrir à enfiler une combinaison un peu serrée, il existe une astuce toute simple: un sac plastique. Alors, pour des raisons évidentes écologiques, je n’aime pas cette matière, cependant, il peut être conservé longtemps.

Prenez un sac plastique court, quitte à le recouper, que vous enfilez comme une chaussette sur vos pieds et vos mains. Passez ensuite la combinaison et le miracle s’opère: vous pouvez placer et enfiler votre combinaison avec beaucoup d’aisance. Le Néoprène glisse sur le sac et vous pouvez donc la remonter sur vos membres de sorte qu’elle s’ajuste en rien de temps, sans effort.

Masque de plongée

Le masque de plongée interdit souvent la vision périphérique des plongeurs. Cependant, quelques fabricants se sont lancés pour redonner ce champs de vision terrestre aux plongeurs.

Cela peut présenter un avantage en plongée, pour éviter de tourner la tête à chaque fois que vous souhaitez vérifier la présence de votre binôme. Vous pourriez minimiser les efforts cervicaux et donc conserver une posture dans l’eau idéale le plus souvent et le plus longtemps possible.

  • Scubapro : MASQUE CRYSTAL VU NOIR
  • Mares: MASQUE i3
  • Cressi : Masque Liberty

Charlotte - Reef Addict

Dive Master, je me passionne pour le monde marin et ses richesses. Je me forme continuellement et me renseigne sur comment limiter et lutter contre l'impact de l'homme sur l'éco-système marin.

Recent Content

link to Ces associations qui militent pour la protection de la faune et la flore marine

Ces associations qui militent pour la protection de la faune et la flore marine

Spread the loveSi vous aimez la nature et la plongée sous-marine, alors vous devez vous impliquer dans sa protection. En effet, les ressources marines sont surexploitées et la plupart des gens se désintéresse de cette problématique. C’est un non-sens absolu dans la mesure où les océans produisent 70% de l’oxygène de notre planète et une […]
link to Objectif 0 plastique dans les océans: entrez dans l'action

Objectif 0 plastique dans les océans: entrez dans l'action

Spread the loveLes déchets plastiques en quelques chiffres La pollution des océans par les déchets plastiques s’est très largement accélérée après la seconde guerre mondiale, sur un fond de mondialisation et de tourisme de masse. Graphique illustrant la production de plastiques en Millions de Tonnes entre 1950 et 2010 Il est estimé qu’entre 10 à […]